Présentation

Saxophonistes et comédiens: Nicolas Arsenijevic, Eva Barthas, Julien Bire, Vincent Dupuy.
Musiques: Attahir, Gotkowski, Bach, Gardel, Monniot, Pierné.
Texte original: Hervé Péjaudier
Durée prévue: 1 h. 30

Après le succès de leur spectacle Le Restaurant, les quatre jeunes saxophonistes du quatuor Laloy, issus des meilleures formations, poursuivent l’aventure d’un théâtre musical de création, cette fois autour d’une enquête délirante de Sherlock Holmes. À partir d’un texte écrit sur mesure et autour de pièces originales de Benjamin Attahir, ils jonglent en acrobates entre texte et musiques, pour un spectacle virtuose, désopilant, mais pas seulement...

Projet

Leur précédent spectacle, Le Restaurant, a permis au Quatuor Laloy d’élaborer une formule originale de spectacle qui met en avant la découverte d’œuvres venues de divers horizons, dans le respect de leur intégrité musicale, reliées par une trame théâtrale inventive. Ces jeunes instrumentistes issus des meilleures formations (CNSM, etc.) se sont ainsi frottés à la comédie, et ont décidé de poursuivre l’aventure en créant une pièce de théâtre musical inspirée des aventures de Sherlock Holmes. Pour cela ils ont commandé au compositeur B. Attahir une série des pièces originales, et à l’auteur H. Péjaudier un texte qui mette en valeur leur travail.

On y découvrira les aventures débridées qui entraîneront Holmes, Watson et Lestrade accompagnés du petit voyou Kevin à la poursuite des assassins du colonel Moutarde et des voleurs d’un autocar rempli de savants qu’ils tiennent en otage ; mais quand il se retrouvera face à Moriarty et Irène Adler, Holmes courra les pires dangers qu’il ait jamais connus... Holmes est-il mort dans les chutes de Reichenbach ? A-t-il perdu la raison ? Où est l’autocar maudit, et qui sont ces savants détenus en otage ? Et quelle est donc cette voix mystérieuse qui semble tirer les ficelles ? On le saura en suivant ces aventures inédites où chaque rebondissement est une pièce de musique donnant sa couleur à l’histoire et son sens au récit.

Le texte burlesque, très virtuose, ne s’interdisant rien, ponctué de monologues délirants ou de chansons mélancoliques, est porté par les comédiens musiciens qui enchaînent les rôles en se transformant à vue, et passent en acrobates du jeu théâtral au jeu musical, sans rupture. Au résultat, une histoire où le spectateur va de surprises en rebondissements, et un concert où il découvre de petits joyaux pour quatuor de saxophones. À la fin tout se résoudra, et l’on saura enfin ce qu’est ce mystérieux « signe des 4 ».

Afin de faire vivre leur instrument et leur formation, le Quatuor Laloy s’inscrit dans une dynamique de nouveautés. Désireux d’ouvrir le répertoire de leur formation, de chercher des matériaux nouveaux, les musiciens font appel à des compositeurs contemporains.

Ainsi, une commande a été effectuée auprès de Benjamin Attahir, l’un des plus brillants élèves de la classe de composition au CNSM de Paris et actuellement en résidence à la Villa Médicis, qui a livré une série de 6 pièces brèves dans l’esprit des «Bagatelles» de Ligeti.

Plus modestement, les membres du Quatuor proposent également au programme leurs arrangements originaux.

Contacts

Julien BIRE

Tél.: 06 74 66 48 10

Mail: info@lequatuorlaloy.com